Menu
×

Au sujet de Bahia Sexi Rent a Car

Qu'est ce que Sexi?

Almuñecar est né d’une colonie Phénicienne appelée Sexi, de manière qu’aujourd’hui encore on appelle ses habitants les sexitanos. Sous la domination musulmane, Almuñecar a prospéré comme le village pêcheur de Al-Munakkab. L’histoire phénicienne et romaine de la zone était connue à partir de sources grecques et romaines mais ce ne fut qu’à partir des années 50 du siècle dernier où des preuves archéologiques furent découvertes.

mapa-hispania-ulterior-y-citerior-11
mapa-hispania-1-11

Époque Phénicienne

Les phéniciens établirent leur première colonie dans la péninsule Ibérique à Almuñecar vers 800 AEC et durant 600 ans un important port s’est développé, ayant pour nom Ex ou Sexi. Ayant une importante activité de salaison de poisson et de tannerie il est devenu un important fournisseur de ces produits pour la Grèce et Rome.

On exportait aussi une pâte de poisson appelée Garum obtenue par le procédé de la fermentation de viscères de poisson mélangée à différents produits comme le sel et l’huile.

Il existe des preuves archéologiques provenant du cimetière phénicien, de la précoce nécropole Laurita au flanc du Cerro San Cristobal et plus tard de la nécropole Puentes de Noy. Une vaste collection d’objets phéniciens de culte religieux et autres se trouve au musée local au Castillo de San Miguel et dans la Cueva de Siete Palacios.

Époque Romaine

Les Romains envahirent le sud de l’Espagne lors de la deuxième Guerre Punique opposant Rome à Carthage en 218 AEC, comme partie de leur campagne pour soumettre les colonies phéniciennes le long de la côte méditerranéenne. Durant les 700 ans de colonisation romaine, la population et son industrie ont prospéré et en 49 AEC la municipalité s’est vue accorder (une des 20 villes honorées en Espagne à ce moment) le titre de Firmium Julium Sexi en reconnaissance de sa fidélité à la ville de Rome.

Dans les années 1970 et 1980 de grandes fouilles archéologiques découvertes dans le jardin botanique de Majuelo ont confirmés l’activité de salaison et de séchage de poisson. Celles-ci ont révélé l’étendue de la reconstruction et modernisation de l’industrie sous le joug romain. Une partie du site a été soigneusement conservé et donne une idée de la taille de l’industrie. Cette industrie avait non seulement besoin d’une grande quantité de poisson et de sel marin, produits à différents endroits le long de la côte, mais aussi d’un approvisionnement permanent en eau douce courante.

Afin de satisfaire à cette demande, les romains ont construits au I er siècle EC plus de 6 kilomètres de conduits d’eau dans les vallées du Rio Seco et Rio Verde, dont 5 aqueducs importants. Ils sont encore debout et quatre d’entre eux sont encore en usage 2000 ans après, adaptés par les arabes durant des siècles à des fins d’irrigation. Le système romain d’approvisionnement en eau servait également à la ville et de plus récentes fouilles dans le centre-ville ont mis en évidence l’aqueduc en ruine et des thermes.

Les romains furent vraisemblablement les premiers à fortifier le Castillo de San Miguel, bien que de récentes constructions aient détruits la plupart des fortifications romaines. Celles-ci incluent un pont allant de Castillo jusqu’à Peñón del Santo avec un grand arc de 30 mètres qui a survécu au moins jusqu’en 1800.

Juste en dessous du Castillo, dans le flanc du terrain, se trouve la Cueva de Siete Palacios. Ce n’est pas une grotte à proprement parlé mais les plus importantes ruines de demeure romaine découvertes à ce jour à Almuñecar, qui ont survécus pendant des siècles comme logement social, jusqu’à ce que les habitants de la « grotte » soient relogés dans les années 1970.Ce n’est qu’alors que ses vraies origines deviennent évidentes. Elle abrite désormais le musée de la ville.

D’autres restes romains importants sont le pont Cotobro et les tombes romaines se trouvant à différents endroits.

Époque Wisigoth

Avec le déclin de l’Empire romain d’Occident au Ve siècle, des peuplades germaniques, dont les Wisigoth, ont traversés la chaîne des Pyrénées vers la Péninsule ibérique. À partir de l’année 456 les Wisigoth ont émergé comme puissance dominante et ont étendus leur territoire au sud-ouest de la côte méditerranéenne. Toutefois l’Hispanie demeura relativement romanisée sous leur règne.

Les Wisigoths ont adoptés la culture et la langue romaine et ont également maintenus d’anciennes institutions romaines, bien qu’une grande partie de la structure économique se soit effondrée et que l’activité de salaison et séchage de poisson ait connu une grande dépression.

Les évêques catholiques furent les grands rivaux du pouvoir et de la culture Wisigoth jusqu’à la fin du VI e siècle début du VII e siècle, période de transition de l’arianisme au catholicisme sous le règne Wisigoth.

Époque Musulmane

La première conquête musulmane du sud de l’Espagne a débuté en 711 EC vers Gilbraltar. Almuñecar se souvient quant à elle du 15 Aout 755 quand el Omeya Ab dar-Rahman I de Damas, fondateur de l’Emirat de Cordoue, débarqua depuis l’Afrique pour établir le royaume arabe.

Les Maures ont introduit la culture de la canne à sucre et ont maintenus l’activité de pêche ; beaucoup de rues et de bâtiments de l’ancienne ville ont été construits par les Maures.

Le château est devenu la forteresse de la ville et le siège social du gouvernement. Ses murailles ont été consolidées. De plus, de grands cachots ont été construits pour ceux qui sont tombés en disgrâce avec les gouverneurs locaux, ainsi que des thermes pour l’élite sociale.

La croix du Peñón del Santo, le rocher dans la vieille entrée du port, marque la défaite des arabes, sa reddition sur Almuñecar et le retour du christianisme en 1489, suivit d’un siècle de coexistence.

Époque Chrétienne

Après la restauration de la domination chrétienne, de nouvelles dispositions urbaines et architecturales furent prises, comme par exemple la construction de la nouvelle église dont la construction a débuté en 1557 pour s’achever dans ses derniers détails en 1600, devenant la première église de style baroque dans la province de Grenade.

La vieille ville fut christianisée (ou peut-être paganisée par la déesse de la fertilité) ainsi que la construction de la source d’eau de la Calle Real, datant de 1559, bien que d’utilisation antérieure puisqu’il existait déjà une alimentation en eau installée par les romains depuis Las Angosturas 1500 ans avant.

Copyright @2018 Cheap Car Hire Baxia Sexi. All rights reserved